Et le bulletin, où en sommes-nous?

Créé par le 13 jan 2007 | Dans : Pégogie

Dernièrement, l’évaluation hante davantage les administrateurs, les professeurs et les parents. En fait, ce n’est pas tellement l’évaluation qui fait la manchette que le bulletin, cet outil de transmission des résultats scolaires aux parents. Force est de constater qu’il semble se dégager un concensus sur le fait que les bulletins sont plus difficiles à comprendre que vla quelques années où il y avait des pourcentages pour toutes les matières.

Mon avis est que si les parents ont de la difficulté à comprendre les bulletins dans leur forme actuelle, changeons-les. Les professionnels de l’enseignement sont d’accord pour dire que le bulletin est un bulletin de santé scolaire. Les parents, je crois pour la majorité, veulent savoir de l’école si ça va bien à l’école. Alors informons-les de la façon la plus simple à comprendre.

De toute façon, les élèves qui éprouvent de la difficulté à l’école ont un suivi particulier de la part des professeurs et les parents savent exactement de quoi il en retourne avec leurs ouailles.

Il y a les compétences transversales qui sont dans le bulletin. Ces compétences sont redondantes avec celles qui sont comprises dans les matières. C’est justement pour ça qu’on les appelle transversale. Alors pourquoi les évaluer encore si on peut les travailler avec toutes les matières? La résolution de problèmes demeure de la résolution de problème et ce partout dans les projets que l’on fait.

La réforme privilégie l’utilisation de la pédagogie par projet et c’est pour ça que l’on a ajouté les compétences transversales au bulletin. Alors, on devrait nommer les compétences transversales en fonction d’une pédagogie par projet. Plutot que de parler de résolution de problème, on pourrait parler de « Gestion de projet » par exemple. On pourrait parler aussi de l’utilisation des t.i.c. pour la réalisation du projet, de communication dans l’équipe en vue de la réalisation du projet, mettre en oeuvre sa pensée créatrice, etc.

Par souci de clarté, il faudra davantage souligner cette différence entre les apprentissages par projet et les apprentissages  » classiques », tout le monde y gagnera. Bien sûr, le bulletin devra suivre.

Prof Untel

Strucutre administrative

Créé par le 10 jan 2007 | Dans : Gestion scolaire

Si on y regarde bien, il y aurait peut-être des économies monétaires intéressantes à faire et un gain d’éfficacité de l’organisation en générale.

Dans l’organigrammedu MELS,  il y a sous le ministère, à peu près au même niveau, les commissions scolaires et les bureaux régionaux. Avons-nous besoin de ces deux bulles dans la structure?

Nous savons que les bureaux régionaux offrent une expertise en pédagogie et en ressources humaines aux commissions scolaires  de son territoire.  Ils sont aussi experts conseils auprès du ministère.  Les commissions scolaires font ça aussi. Est-ce que les bureaux sont des boîtes à  lettres des commissions scolaires? Où peut-être est-ce l’inverse?

Les commissions scolaires gèrent les équipements du ministères et ils prélèvent des taxes. Ce que font les municipalités aussi.  Et si on s’attardait au seul aspect de la mission des commissions scolaires en regard de la pédagogique et de la réussite des élèves , peut-être serions-nous avisés de repenser aux dépenses du ministère à cet égard et voir si on ne peut pas soulager les contribuables d’une sctructure lourde et redondante. Imaginez les commissions scolaires qui ne s’occupent plus de transport scolaire et d’intendance.  

Je crois qu’en soulageant  l’organigramme, on diminue le nombre d’intervenants. Je pense aux différents conseils des commissaires pour en faire un qui est régionnal avec des soucis d’ordre pédagogique et de bonnes gestion des ressources humaines. Je crois que l’on vient d’augmenter l’efficacité du ministère et du même coup on rapproche les écoles du ministère. Je trouve cette idée vraiment excitante. Et vous?

 De plus, les écoles verraient eux-mêmes à l’embauche de leurs professeurs et de la direction de l’école avec une équipe parents-professeurs. Encore plus excitant, n’est-ce pas ? Les communautés n’auraient pas le choix de s’impliquer dans la vie de leur école. C’est la grâce que je nous souhaite.

prof Untel 

OÙ en est-on avec la réforme?

Créé par le 07 jan 2007 | Dans : Gestion scolaire

Je trouve que la philosophie qui soutient le renouveau pédagogique est tout à fait à jour et elle tient compte des dernières découvertes sur le fonctionnement du cerveau quant à l’acquisition de nouvelles connaissances. Il était temps que l’on sorte de la pédagogie de la répétition et des drills à en plus finir. Nous avons besoin d’une pédagogie qui permet de trouver des liens avec le quotidien et les expériences que les élèves ont vécues; une pédagogie du lien.

Cependant, je crois que l’on voulait régler tous les problèmes en même temps: décrochage scolaire, déficit budgétaire, etc.  Nous avons créé d’autres problèmes dont le principal à mon avis est celui de la formation des groupes. Les classes sont extrêment difficiles à gérer pédagogiquement  et souvent au niveau de la discipline.  Nous avons donc plusieurs collègues qui se sont épuisés.

Nous devrions revenir aux classes ressources pour avoir une école québécoise plus équitable pour tout le monde.

Le prochain billet portera sur les compétences tranversales et leur évaluation.

Prof untel

Blogue pour parler de pédagogie et sa gestion.

Créé par le 06 jan 2007 | Dans : Gestion scolaire

Beaucoup de professeurs vivent des événements extraordinaires dans leur vie professionnelle et j’aimerais pouvoir donner une occasion de partager  ces grandes joies et ces grands malheurs. Je suis toujours étonné de voir combien il y a de l’intelligence, de la sagesse et de la sensibilité parmi tous les enseignantes et enseignants que je côtoie au quotidien. Ce blogue est ouvert à tout le monde et je  souhaite la bienvenue à tous les penseurs libres qui ont la force d’exprimer leurs idées.

 Mon but est de créer un lieu d’échanges pour en venir à avoir une pédagogie équitable partout au Québec. Les sujets et les problèmes ne manquent pas dans notre monde de l’éducation: intégration des élèves sans ressources, écoles sans ressources, gestion des ressources humaines,  la malbouffe,  écoles compétitives, structure administrative du ministère de l’éducation,  la place des ordinateurs dans nos écoles,  les vrais clients du système de l’éducation,  la meilleure pédagogie…, etc.  

Mesdames et messieurs à vos claviers….

 

En esprit de collaboration                      Prof untel 

Tout sur les pub |
TOUTE L'ACTUALITE NATIONALE... |
Le travail ne peut être une... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Planète et nous. Fonds S...
| Espace de la différence
| KINESITHERAPEUTES...ORDRE O...