Je trouve que la philosophie qui soutient le renouveau pédagogique est tout à fait à jour et elle tient compte des dernières découvertes sur le fonctionnement du cerveau quant à l’acquisition de nouvelles connaissances. Il était temps que l’on sorte de la pédagogie de la répétition et des drills à en plus finir. Nous avons besoin d’une pédagogie qui permet de trouver des liens avec le quotidien et les expériences que les élèves ont vécues; une pédagogie du lien.

Cependant, je crois que l’on voulait régler tous les problèmes en même temps: décrochage scolaire, déficit budgétaire, etc.  Nous avons créé d’autres problèmes dont le principal à mon avis est celui de la formation des groupes. Les classes sont extrêment difficiles à gérer pédagogiquement  et souvent au niveau de la discipline.  Nous avons donc plusieurs collègues qui se sont épuisés.

Nous devrions revenir aux classes ressources pour avoir une école québécoise plus équitable pour tout le monde.

Le prochain billet portera sur les compétences tranversales et leur évaluation.

Prof untel